À l'instar d'Obélix, je suis tombée dans l'univers magique de la littérature dès mon plus jeune âge !

D'abord grâce à mon père qui me lisait "Bilbo le hobbit" avant d'aller dormir, puis grâce à ma mère qui m'a forcée à lire "Harry Potter à l'école des sorciers" avant d'aller au cinéma. Aujourd'hui, je partage avec vous ma passion pour les bouquins et autres adaptations...

dimanche 25 juin 2017

Book TAG : classiques

Aujourd'hui, nous continuons de célébrer l'anniversaire du blog avec ce TAG sur la littérature classique créé par la booktubeuse Pinupapple & Books !
Book TAG : classiques
1. Quelle est pour toi la définition d'un classique ?

Pour moi, un classique est un livre qui a marqué son temps. C'est une œuvre qui a su se démarquer, que ce soit par le propos abordé (subversif, avant-gardiste ou angle de vue nouveau) ou la forme du récit. Il peut également s'agir d'un best-seller resté à jamais dans notre mémoire collective. En ce sens, je pense que la saga Harry Potter peut être qualifiée de classique. Enfin, un classique est, à mon avis, une œuvre intemporelle.
Harry Potter : un classique

2. Quel est le classique, qui t'as fait aimer les classiques ?

Le premier classique dont j'ai vraiment apprécié la lecture (en dehors des contes) est une pièce de théâtre. Il s'agit de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, lu dans un cadre scolaire. Notre professeure de français nous l'a fait découvrir et jouer en classe, avant de nous faire visionner sa célèbre adaptation cinématographique sortie en 1990 et réalisée par Jean-Paul Rappeneau. Enfin, nous sommes allés au théâtre pour voir l’œuvre sur les planches. Cette expérience m'a profondément marquée et m'a ouvert les yeux sur le bonheur que peut procurer la lecture d'un classique. Pourtant, je n'en ai pas lu d'autres par moi-même après cette expérience. Le véritable élément déclencheur de ma passion pour les classiques littéraires, est ma rencontre avec Jane Austen près d'un an et demi plus tard. Ce fut une véritable révélation et depuis, j'en lis très souvent.
Orgueil & Préjugés : un classique

3. Qu’apprécies-tu dans les classiques que tu ne retrouves pas dans les contemporains ?

Sans aucun doute l'élégance de l’écriture et le rythme du phrasé qui créent une véritable mélodie. D'une manière générale, les œuvres classiques encouragent plus le lecteur à réfléchir sur certains sujets. Enfin, ils suscitent chez moi des émotions plus vives et me touchent plus que les contemporains.

4. Ton courant littéraire favori ?

Il s'agit sans hésitation du romantisme ! Que ce soit en poésie avec Le Lac de Lamartine, en théâtre avec Hernani, en roman avec Notre-Dame de Paris (Victor Hugo je t'aime) ou même en musique avec Chopin et en peinture avec William Turner.
Un tableau de Turner

5. Un classique à conseiller pour débuter ?

Tout dépend des goûts de chacun, mais je conseillerai des œuvres courtes et faciles à lire comme par exemple la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol, Croc-Blanc de Jack London, Orgueil et Préjugés de Jane Austen ou Washington Square de Henry James.
La trilogie marseillaise de Marcel Pagnol

6. Un classique que tu as détesté ?

En attendant Godot de Samuel Beckett. Il s'agit d'une pièce de théâtre s'inscrivant dans le courant littéraire du théâtre de l'absurde. Sa lecture a été particulièrement laborieuse. Il y est question de deux personnages qui ne font absolument rien pendant les deux actes qui composent la pièce, sinon se demander continuellement ce qu'ils pourraient faire et conclure à chaque fois par la phrase suivante : « On attend Godot » ! Le tout ponctué par l'apparition de personnages et de situations toutes plus loufoques et abracadabrantesques les unes que les autres !
En attendant Godot de Samuel Beckett

7. Un classique que tu as adoré ?

Il est tellement difficile de n'en choisir qu'un !! Allez, aujourd'hui mon choix va se porter vers les deux Alice: Alice au pays des merveilles et Alice de l'autre côté du miroir de Lewis Carroll (Charles Lutwidge Dodgson de son vrai nom) dans lesquels je suis plongée en ce moment. Ces lectures donneront sans doute naissance à un article tant j'adore ces romans.
Alice aux pays des merveilles

8. Un classique que tu as envie de lire ?

Les Misérables de Victor Hugo. Ils m'ont été offert à Noël par mes grands-parents, mais je n'ai pas encore eu le courage de m'y plonger.
Les Misérables de Victor Hugo

9. Lire à vie des classiques ou des contemporains ?

Sans hésiter des classiques ! Il y a largement de quoi lire dans une multitude de genres et de styles différents sans se lasser.

10. Un classique qui commence par le première lettre de ton prénom ?

Mon prénom est Romane donc pour ne pas faire dans l'originalité, je vais choisir Roméo & Juliette. Si cela vous dit, vous pouvez lire l'article « Saviez-vous que : » écrit pour la Saint Valentin.
Roméo et Juliette par Wiliam Shakespeare

11. Ton personnage de roman classique préféré ?

Il s'agit d'Éowyn des Rohirrim dans la trilogie du Seigneur des anneaux par J.R.R Tolkien. J'ai une affection toute particulière pour ce personnage que j'admire énormément. Outre notre passion commune pour l'art équestre (son prénom signifie Joie du Cheval) et l'importance que nous accordons toute les deux à la famille, c'est avant tout une femme forte qui décide d'envoyer bouler les traditions patriarcales du Rohan et d'aller se battre pour ce qu'elle croit juste.
Éowyn des Rohirrim

12. Un classique qui t'as fait rire ?

Je ne pense pas que telles étaient les intentions de Voltaire lors de la rédaction de Candide, mais j'avoue avoir beaucoup ri en lisant ce conte philosophique. Les réactions du personnage principal en totale inadéquation avec les événements tragiques se déroulant sous ses yeux créent un décalage des plus amusants.
Candide de Voltaire

13. Un classique qui t'as fait pleurer ?

Je n'ai jamais autant pleuré qu'en lisant Notre-Dame de Paris de Victor Hugo. Le destin du personnage Claude Frollo fut tout particulièrement source d'épanchement lacrymal (notamment la scène où il confie son mal-être et sa détresse à Esmeralda).
Notre-Dame de Paris par Victor Hugo

14. Un classique jamais terminé ?

Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernadin de Saint-Pierre publié en 1788.
Paul et Virginie de Jacques-Henri Bernadin de Saint-Pierre
Voir les commentaires
Masquer les commentaires

2 commentaires:

  1. Joyeux blog anniversaire !! J'ai aussi eu un problème avec Beckett, dans mon cas c'était avec Fin de Partie. Faut que je lise Cyrano !!!
    Des bisous !

    RépondreSupprimer